LOADING

Type to search

Actualité Business Corporate Monde

Corruption : trois filiales de General Electric exclues des marchés de la BAD

Share

Trois anciennes filiales d’Alstom rachetées par General Electric en 2015 ont été exclues pour respectivement douze et soixante-seize mois des appels d’offres de la Banque africaine de développement (BAD), pour des faits de corruption et de fraude remontant à 2006 et 2011.

Interdiction de participer à des appels d’offres lancés sur des marchés soutenus par la Banque africaine de développement (BAD), au cours des 12 et 76 prochains mois : voici le résultat de l’accord négocié entre la BAD et trois filiales du mastodonte américain de l’électricité General Electric (GE). Cet accord vient mettre un terme aux poursuites lancées par l’instance panafricaine, pour des faits de corruption et de fraude remontant à 2006 et 2011.

Ils impliquent trois anciennes entreprises de la société française Alstom, acquises par GE en 2015 : Alstom Egypt for Power & Transport Projects S.A.E. (renommée Alstom Egypt for Power Projects S.A.E. et établie au Caire), Alstom Power Generation AG (renommée GE Power Systems GmbH et basée à Mannheim, en Allemagne), et Alstom Power GmbH (aujourd’hui GE Power GmbH, également basée à Mannheim). (Suite).

Tags:

You Might also Like