LOADING

Type to search

Réglementation UE

Exportation d’armements vers Ryad : le dicktat de Berlin roule dans la farine Londres et Paris

Share
(Source)

Verboten ! L’Allemagne impose à l’ensemble de ses alliés européens, notamment la France et la Grande-Bretagne, un veto sur les exportations en direction de l’Arabie Saoudite et des Emirats Arabes Unis, un pays qui est ni plus ni moins le partenaire stratégique de Paris dans le Golfe. Dans un texte communiqué jeudi soir, la Chancellerie allemande a expliqué très hypocritement que les programmes communautaires dont la licence a expiré, et les autorisations collectives d’exportation liées à l’Arabie saoudite et aux Emirats Arabes Unis seront prolongés de neuf mois jusqu’au 31 décembre 2019. Mais sous réserve que des discussions aient lieu avec les partenaires au cours de cette période.

De quoi il retourne ? Les industriels européens, qui souhaitent obtenir des autorisations d’exportation vers Ryad et Abu Dhabi, devront veiller à ce que les armements produits conjointement avec l’industrie allemande ne soient pas utilisés pour la guerre au Yémen. En outre, Berlin impose aux industriels européens de ne livrer au cours de l’embargo aucun équipement militaire d’armement final à l’Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis. Autant dire que rien ne change par rapport aux six derniers mois. (Suite).