LOADING

Type to search

Activisme France Réglementation

La France peut rendre justice aux victimes de la corruption

Share

Le tribunal correctionnel de Paris a récemment reconnu coupable par contumace le vice-président de Guinée équatoriale d’avoir blanchi en France plus de 107 millions d’euros de biens publics de son pays, et a saisi ses « biens mal acquis ». Cette affaire judiciaire, qui a été introduite par deux organisations françaises et a duré dix ans, est une première en France. Elle ouvre la voie en vue de demander des comptes à d’autres responsables qui volent la population qu’ils sont censés servir. Mais la justice ne demeurera qu’à moitié rendue tant que le gouvernement français n’aura pas restitué l’argent au peuple à qui il a été dérobé. (Suite).

Tags:

You Might also Like