LOADING

Type to search

Business Corporate

Commerce extérieur : 120.000 entreprises françaises exposées au Brexit

Share
(Source)

Face à l’impasse d’un divorce sans accord, la première ministre Theresa May a demandé ce vendredi 5 avril un report du Brexit jusqu’au 30 juin pour tenter de résoudre la crise politique au Royaume-Uni. De son côté, le président du conseil européen Donald Tusk a suggéré un report flexible d’un an ou plus. Dans ce contexte, de multiples options restent sur la table même si la perspective d’un “hard brexit” approche à grand pas si aucune solution n’est trouvée d’ici le 12 avril prochain.

En attendant, les entrepreneurs et les investisseurs sont plongés dans le flou le plus total et l’impatience se fait ressentir des deux côtés de la Manche. Rien qu’en France, plus de 120.000 entreprises sont à l’origine des échanges avec le royaume selon des chiffres dévoilés par le service des douanes françaises ce vendredi 5 avril dans une étude. “En cas de Brexit, l’ensemble de ces entreprises sera touché par la modification des modalités des flux de marchandises en provenance et / ou à destination du Royaume-Uni précisent les auteurs du document.

Lors d’une récente journée au Sénat consacrée au Brexit, Christian Cambon, président de la commission des affaires étrangères avait déclaré que “le Brexit n’a pas eu lieu et ses conséquences économiques se font déjà ressentir […] Le Brexit est avant tout perdant-perdant. La décision du peuple britannique a déjà fait perdre 6 milliards d’euros aux exportateurs français. Les risques sont nombreux. À l’heure des États continents, l’Europe prend le risque de la diffraction“. (Suite).