LOADING

Type to search

Business Investigation

Corruption et marchés truqués chez EDF : cinq ans ferme requis contre «Monsieur enveloppes»

Share
EDF

Cet ancien cadre de la direction des achats d’EDF comparaît, avec 41 autres personnes dont son épouse, pour corruption, abus de biens sociaux, faux et usage de faux.

Jusqu’à cinq ans de prison ferme ont été requis lundi soir, tard, après sept heures de réquisitoire, devant le tribunal de Nanterre (Hauts-de-Seine) contre une quarantaine de prévenus, poursuivis pour la plupart pour avoir participé à un vaste système de corruption et de marchés truqués mis en place par un cadre d’EDF.

En demandant « cinq ans de prison sans aucun sursis », l’interdiction d’exercer dans la fonction publique et la privation des produits de son acte contre Christian M., le principal prévenu, le procureur Guillaume Daieff a requis une peine « à la hauteur du système corruptif mis en place » par ce cadre qui travaillait à La Défense dans le secteur de la rénovation des centrales thermiques d’EDF. Le chef de la section économique et financière du parquet de Nanterre a également demandé contre le désormais retraité une amende de 100 000 €. Sa petite boutique lui aurait rapporté un million d’euros entre 2002 et 2012.

Contre son épouse, poursuivie pour recel, la procureure Anne-Dominique Merville a réclamé une peine ferme – mais aménageable — de deux ans d’emprisonnement, assortie des mêmes peines complémentaires. (Source)

Tags: